• THE DETROIT CITY LIMITS - OKEH OKS 14127 - 1968

    THE DETROIT CITY LIMITS - OKEH OKS 14127 - 1968

    Arrangé et produit par le saxophoniste compositeur-arrangeur Mike Terry, l’album "The Detroit City Limits Play Ninety-Eight Cents Plus Tax and Other Hits" inclus quelques reprises dont : "I Could Never Love Another" des Temptations, "Ain't Nothing Like The Real Thing de Marvin Gaye/Tammi Terrell, "By The Time I Get To Phoenix", "Think" d’Aretha Franklin entre autres, mais également quelques originaux dont le superbe Funky "Ninety-Eight Cent Plus Tax" ! Le nom du groupe "The Detroit City Limits" avec Eddie Willis (Funk Brothers) à la guitare, ne pouvait guère être plus approprié puisque ce sont des musiciens de studio de la "Motor City" peut-être même que quelques autres Funk Brothers y ont pris part ? Dès l’âge de 18 ans, Mike Terry produisait des sessions pour Berry Gordy aux United Sound Studios à Detroit à la fin des années 1950, puis travaille pour Motown entre autres. Un excellent album instrumental édité en 1968 sur Okeh Records OKS 14127 (stereo).

     

    THE DETROIT CITY LIMITS - OKEH OKS 14127 - 1968

    THE DETROIT CITY LIMITS - OKEH OKS 14127 - 1968 

    A1/ Ain't Nothing Like The Real Thing

    A2/ Cowboys To Girls

    A3/ By The Time I Get To Phoenix

    A4/ Think

    A5/ La-La-La (Means I Love You)

    A6/ Ninety-Eight Cents Plus Tax

    B1/ Honey Chile

     B2/ Do You KnowThe Way To San Jose

    B3/ I Could Never Love Another 

    B4/ Dance To The Music 

     B5/ Big Top

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jipem
    Vendredi 15 Septembre à 14:17

    En général, je n'aime pas trop les orchestrations "violonneuses" mais cet album est excellent et je tombe sous le charme. Je pense aussi qu'il y a des Funk Brother. Sinon, ce disque me semble rare car, je ne l'ai pas trouvé en vente.

    Merci pour le partage

    2
    Vendredi 15 Septembre à 17:47

    Hello Jipem,

    Merci de tes visites et commentaires ! En effet il est plus que probable que quelques Funk Brothers jouent sur cet album, "Ninety-Eight Cents plus Tax" et composé par le claviériste Johnny Griffith membre des Funk Brothers (entres autres), le guitariste Eddie Willis et lui aussi un des membres des Funk Brothers. En effet certains titres sont assez "violoneux" mais joués par ces musiciens (parmi les meilleurs de Detroit a l'époque) les rends très agréable a l'oreille. Il est vrais qu'on ne vois pas souvent cet album en vente, parfois le single "Honey Chile/Ninety-Eight Cents plus Tax" pointe le bout de son nez sur un certain site sur le net, mais la plus part du temps assez cher ! 

    Bonne fin d'après-midi !

    Gérard 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :