• REX GARVIN AND THE MIGHTY CRAVERS

    Le début de la carrière musical de Rex Garvin (pianiste de formation) - né le 24 juillet 1940 à Harlem dans le Bronx - est lié avec celle de sa voisine Zelma "Zell" Sanders du Bronx. Être une femme noire dans l’entreprise du disque dominé par l’industrie blanche des années ‘50 était certainement un handicap pour Zell. Elle était travailleuse entrepreneuse et redoutable matriarche, contrôlant les artistes, avec la fermeté affectueuse d’un parent strict, leurs donnant parfois des amandes s’ils enfreignent ses règles. Sanders et Garvin étaient très impliqué avec "The Hearts", un groupe de jeunes filles (parmi lesquelles se joignait régulièrement une certaine Justine "Baby" Washington) fondé en 1954, dont le premier enregistrement "Lonely Nights" est édité sur l’étiquette de Sol Rabinowitz Baton Records début 1955. Ce fut un succès immédiat (# 8 R&B), faisant de The Hearts le deuxième Girl groupe à avoir une chanson sur les charts de R&B, après Shirley Gunter and The Queens. The Hearts n’a eu aucun autre hit, mais continua à sortir des singles jusqu’en 1963. Garvin gérait les innombrables changements de personnel au sein du groupe et est resté leur arrangeur et pianiste, principalement pour "Meet Girls ". Il a été plus ou moins considéré comme un membre du groupe (les filles, amoureusement, se réfère à lui comme "maître") et apparaît sur l’une de leurs photos de promotion.

    REX GARVIN AND THE MIGHTY CRAVERS

    The Hearts enregistreront trois autres singles sur Baton Records jusqu’à la fin de leur contrat avec le label, puis sur Zell’s et Tuff Records. Zell Sander décide ensuite de monter sa propre maison de disques et met en place J & S Records en juin 1956, où Garvin deviendra son bras droit, il était - entre autre - responsable des arrangements, notamment piano, qui façonnera et deviendra la marque de fabrique du son J & S. Rex présente ensuite à Zell son protégé Joe Rivers, un gars de Charleston, Caroline du Sud. Un jour, quand Joe répétait une chanson, Zell Sanders propose à sa fille, Johnnie Louise Richardson, de chanter avec Joe. Ils deviennent par la suite le duo Johnnie et Joe, qui a enregistré prolifiquement entre 1956 et 1969. Le duo enregistre plusieurs singles composés par Garvin qui rencontrent beaucoup de succès. Garvin chante même dans les chœurs derrière le duo sur la chanson "Over the Mountain, Across the Sea ". Garvin continu d’écrire pour le duo même après qu’ils aient quitté J & S Records pour enregistré pour Chess - ABC Paramount - Omega et Lana Records. Rex Garvin lance ensuite sa propre carrière en 1959. Tout d’abord en duo avec la chanteuse Marie Knight, "I Can't Sit Down " (Carlton Records). En 1961, Garvin forme son propre groupe, Rex Garvin And The Mighty Cravers (où l’orgue fait son apparition) avec le saxophoniste Clayton Dunn et le batteur Pete Holman.  Ils sortent une douzaine de singles dans les années 1960 sur une variété d’étiquettes, R&B / Soul et Funk, avec tout d’abord un single édité sur Okeh Records "Emulsified/Go Little Willie", suivront d’autres tout aussi excellents singles - dans des styles variés et parfois précurseur pour l’époque - dont entre autres "Believe It Or Not" et "Sock It To 'Em J.B" un hommage à James Bond // Dr. No From Russia with Love, Goldfinger, Thunderball, Casino Royale.....Soul Jerk //, dans une vaine musical a la James Brown. Un dernier single est édité en 1971 sur Chieftain Records "Strange Happenings/Come Back To Me". Un album est enregistré en 1968 orienté vers les nouveaux sons Funk. Il quitte les Mighty Cravers et abandonne la musique en 1975. Il s’installe à Atlanta, en Géorgie, mais continue à jouer dans des concerts occasionnels jusqu’en 1985. En 1990, "Emulsified" a été repris par le groupe 'Yo La Tengo' sur leur album Fakebook. Garvin meurt à Atlanta en 2013 à l’âge de 73 ans. Voici leur unique album "Raw Funky Heart" édité en 1968 sur Tower Records ST-5130. Je posteras leurs singles par la suite sur mon autre blog soul-in-groove.

     

    REX GARVIN AND THE MIGHTY CRAVERS

    REX GARVIN AND THE MIGHTY CRAVERS

     A1/ Raw Funky

     A2/ Screaming For Your Love

     A3/ Boogaloo Down Broadway

     A4/ The Other Man

    A5/ By The Time I Get To Phoenix 

     B1/ Don't Fight It

     B2/ Something's Wrong With My Baby

    B3/ Funky Broadway

    B4/ Sugar Baby 

    B5/ Stop-Who Goes There 

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique