• BILLY SHA-RAE AND OTHERS - VOGUE CLDL. 825 - FRANCE

    Après la dissolution du groupe The Arondies - Trio local (de Pittsburgh) composé de Jim Pavlack, guitare - Bill Scully, batteur et Gary Pittman, basse. Jouant du Rock Garage fortement ancré R&B, leurs influences majeures comprenait Maurice Williams et Bo Diddley. Ils commencent à jouer dans des concerts fin 1963. Après avoir enregistré un single "Class Of 69/All My Love", le Trio commence à travailler avec un DJ local/promoteur de spectacle : Terry Lee, qui avait déjà découvert The Larks. Terry Lee les programme en radio et "Class Of 69" édité sur Sherry Records, se vend aussi vite qu’il pouvait être pressé, jusque plus de 10 000 exemplaires en un mois.  Le groupe a eu beaucoup de contrat, mais a vu très peu d'argent, et leur relation avec Lee, suite a des problèmes de royalties, a pris fin en moins d'un an. Le line up initiale avait cessé de fonctionner à la fin de 1965, mais Gary Pittman et Jim Pavlack gardent The Arondies sous la forme d’un quatuor avec Chuck Taska et Ralph Falk, et deux ans plus tard, renomment le quintette "The Soul Congress" mettant en vedette Billy Sha-Rae, un chanteur Soul de Uniontown, et déménagent à Détroit où ils jouent sur des sessions pour des artistes tels que The O’Jays. En 1971, ils enregistrent un R&B "Do It" - écrit par Jack Ashford et Lorraine Chandler - avec lequel ils ont un petit succès. Billy était donc de Uniontown, Pennsylvanie, une petite ville à environ 50 milles au sud de Pittsburgh, se produisant dans les clubs locaux, il devient le chanteur principal de The Soul Congress. Ensembles, Ils enregistrent une dizaine de singles sur différents labels dont : Bay Uke - Crosley - Hour Glass - Tripe B - Spectrum (distribué par Lauri Records) ainsi qu’un rare single sur Rapid Records "Pitfall/What Matters Most". Je post aujourd’hui l’album compilation "Do It And Let's Do It Again - Billy Sha-Rae and Others" des enregistrements du label Laurie Records, compris entre 1968 et 1971, mettant en vedette Billy Sha-Rae ainsi que d’autres groupes du label, bien que les deux titres de Billy aient été enregistrés sur Hour Glass et Spectrum Records pour "Do It" et sur Triple B et Spectrum pour "Let’s Do It Again" - Spectrum était distribué par Laurie ! Une belle compilation Française éditée sur disques Vogue CLDL. 825 pas trouvé de date de parution ? L’album inclus le superbe "Soul Concerto" de Phil Barr & His, ainsi qu’une bonne version de "Poison Ivy" (Lieber-Stoller) par Odyssey. Je posterais prochainement les singles de Billy Sha-Rae sur mon autre blog soul-in-groove !

     

    BILLY SHA-RAE AND OTHERS - VOGUE CLDL. 825 - FRANCE

    BILLY SHA-RAE AND OTHERS - VOGUE CLDL. 825 - FRANCE

    A1/ Do It - Billy Sha-Rae

     A2/ Runaround Sue - The Traces

     A3/ You Turned Me Over - The Endless Pulse

     A4/ I Been There - Heavy Breathing

    A5/ You Gotta Love Love Love

    The Yellow Brick Road

    A6/ Soul Concerto - Phil Barr & His

    B1/ Let's Do It Again - Billy Sha-Rae 

    B2/ Cancelled Interest - Jacob Young

    B3/ Jack In The Box - The Music Explosion

    B4/ The Siprit Of Woodstock - Ernie Maresca

    B5/ Poison Ivy - Odyssey

    B6/ The Love I Once Knew - K. Barry Kirk

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • The Sensational Guitars Of Dan & Dale

    En 1966, Daniel Kasen - un fabriquant de boutons, de jouet et de toutes sortes d'articles en plastique - de Newark dans le New Jersey, enregistrait un disque pour enfants !? inspiré par la série à succès Batman & Robin. Le groupe s'appelait The Sensational Guitars Of Dan & Dale...il aura fallu quelques années avant de découvrir la véritable identité des musiciens. En réalité, derrière ce sobriquet se cache la réunion exceptionnelle de Sun Ra et son Arkestra ainsi que des membres du groupe de Blues psychédélique The Blues Project. Afin de réduire les frais de productions au minimum, toutes les chansons sont basées sur des morceaux qui était déjà dans le domaine public. On y retrouve notamment des thèmes empruntés à Chopin ou Tchaikovsky. Tout l'album est instrumental excepté le Batman Theme et le superbe Robin's Theme, dont la fantastique voix "Funk" non crédité pourrait être June Tyson, qui était membre de Sun Ra Arkestra. Sun Ra né Herman Poole Blount le 22 mai 1914 à Birmingham (Alabama) décédé le 30 mai 1993 était un prolifique compositeur de Jazz, chef d'orchestre, jouait du piano et synthétiseur, poète et philosophe, connu pour sa philosophie cosmique, ses compositions musicales et ses spectacles, il a été lauréat de l'Alabama Jazz Hall Of Fame en 1979.

    The Sensational Guitars Of Dan & Dale

    The Blues Project est un groupe de Blues acoustique du quartier de Greenwich Village de New York formé en 1965, séparés une première fois en 1967 et reformé pour devenir un groupe de Rock Psychédélique. Voici donc le résultat "détonnant"de la collaboration de Sun Ra et The Blues Project avec l'album "Batman & Robin" The Sensational Guitars Of Dan & Dale, édité en 1966 sur Tifton Records - faisant partie de la Synthetic Plastic Company (SPC) de Newark, fondé par Daniel et Louis Kasen, qui comprenait plusieurs labels dont Tifton et Ambassador Records entre autres.  

     

     

    The Sensational Guitars Of Dan & Dale

    The Sensational Guitars Of Dan & Dale

    A1/ Batman Theme

     A2/ Batman's Batmorang

     A3/ Batman And Robin Over The Roof

     A4/ The Pinguin Chase

    A5/ Flight Of The Batman 

     A6/ Joker Is Wild

     B1/ Robin's Theme

    B2/ Penguin's Umbrella 

     B3/ Batman And Robin Swing

    B4/ Batmobile Wheels 

     B5/ The Riddler's Retreat

     B6/ The Bat Cave

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Steve Cropper / Albert King - Pop Staple (Jammed Together) Stax 69024 France

    Premier album du guitariste, compositeur, arrangeur et producteur Steve Cropper, que tout amateur de Soul et particulièrement de STAX Records connait bien. Un des piliers du groupe maison avec Booker T. Jones et The MG’S, a l’origine de quantité de hits pour le label, dont le célèbre Green Onion pour ne citer que celui-là, mais surtout ayant largement contribuer au son Stax ! Pour son premier album, le célèbre guitariste Albert King ce joint à lui revisitant certains standards comme "What’d I Say" de Ray Charles - "Tupelo" de John Lee Hooker  - "Baby, What You Want Me To Do" de Jimmy Reed - "Knock On Wood" de Eddie Floyd et lui-même, entre autres, mais également quelques originaux interprété par d’autres comme "Don't Turn Your Heater Down" par Sam & Dave (co-écrit par Cropper et Alvertis Isbell). Le résultat est tout simplement Génial !!

    Steve Cropper / Albert King - Pop Staple (Jammed Together) Stax 69024 France

     

    "Steve Cropper / Albert King - Pop Staples - Jammed Together" album que je  propose aujourd’hui avec l’édition Française Stax N° 69024 distribué par  Compagnie Européenne du Disque édité en 1969.

     

     

     

     

    Steve Cropper / Albert King - Pop Staple (Jammed Together) Stax 69024 France

    Steve Cropper / Albert King - Pop Staple (Jammed Together) Stax 69024 France

    A1/ What'd I Say

    A2/ Tupelo

    A3/ Opus De Soul

    A4/ Baby, What You Want Me To Do

    B1/ Big Bird

     B2/ Homer's Theme

     B3/ Trashy Dog

     B4/ Don't Turn Your Heater Down

     B5/ Water

     B6/ Knock On Wood

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  • DISCOTHEQUE A GO GO - HOCTOR RECORDS HLP-4007

    Daniel James Patrick Hoctor, danseur de claquettes, professeur de danse, acteur et propriétaire du label Hoctor et ses filiales Dance Records et  Danro Records, a produit quantité de disques dédiés à la dance et à son enseignement, dans tous les styles. "Discotheque A Go Go" est un de ces innombrables album, dans un registre Soul/R&B. Il reprend quantité de standards comme : Twine Time - Love Poton Number Nine - Hang On Sloopy - Tequila, pour n’en citer que quelques-uns. L’album est dirigé par James Mitchell. James Mitchell est connu à l'échelle nationale comme chorégraphe exceptionnel et instructeur de danse. Son approche unique fait de lui l'un des professeurs les plus recherchés des Clubs, parmi les enseignants de danse professionnelle. M. Mitchell a fait des tournées dans toute l'Europe en tant que danseur, enseignant et chorégraphe, apparaissant sur scène, à la télévision et dans les night-clubs. Il enseigne a de nombreuses classes à son propre studio. Mitchell enseigne dans les Country clubs, les "Women club’s" dans les écoles publique et les grandes organisations du secteur industriel. Son dernier projet est de conduire un show dans une discothèque à New York, et Long Island avec le célèbre disc-jockey Newyorkais, Jerry Marchall. Le groupe est appelé "Discotheque a Go Go" joué probablement par des musiciens de studios. Son enregistrement a été produit pour instruire la danse partout aux U.S.A, ainsi que pour être joués en  discothèque. En raison des excellents tempos, chaque instructeur de danse le trouvera parfait pour l’enseignement et la danse.

    DISCOTHEQUE A GO GO - HOCTOR RECORDS HLP-4007

    DISCOTHEQUE A GO GO - HOCTOR RECORDS HLP-4007

    A1/ Hang On Sloopy

     A2/ Honky Tonk Pt.2

    A3/ Twine Time

    A4/ Love Potion Number Nine

    A5/ Wiggle Wobble

    A6/ The Diamond Ring

    B1/ (I Can't Get No) Satisfaction

    B2/ Batman Theme

    B3/ Secret Agent Man

    B4/ Cerveza

     B5/ Tequila

     B6/ Wipeout

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • JOHNNIE TAYLOR - The Roots Of Johnnie Taylor - Soul City SCB-2 - 1969

    Johnnie Harrison Taylor (né le 5 Mai 1934 à Crawfordsville, Arkansas - décédé le 31 Mai 2000 à Dallas, Taxas) était un chanteur Américain possédant une grande étendue de styles musicaux : Gospel, Blues, Soul, Doo Wop, Disco et Funk. Jeune, il participe au groupe de Gospel, The Highway QC's. Sa voix étant si proche de celle de Sam Cooke, qu’il remplace ce dernier dans le groupe The Soul Stirrers, en 1957, démarrant ainsi sa carrière. Dans le début des années 1960, Taylor entame une carrière solo en enregistrant d’abord (six singles) pour SAR et Derby Records, labels de Sam Cooke, et plus tard pour Stax Records chez qui il a une série de hits. Sa chanson la plus connue de cette période est probablement "Who's Making Love" (1968). Après la faillite de Stax en 1976 il a signé chez Columbia où il enregistre son plus grand hit "Disco Lady" (1976), le premier single à être récompensé avec un disque de platine aux États-Unis (pour la vente de 2 millions d’exemplaires). Après une brève période chez Beverly Glen Music, au début des années 1980, il signe chez MalaCo Records en 1984 où il enregistra jusqu'à sa mort. Taylor décède d'une crise cardiaque à l'hôpital de Charlton, Dallas au Texas le 31 Mai 2000, à l'âge de 66 ans. Tout comme Issac Hayes et The Staple Singers, il fut l'un des artistes vedettes de Stax records. Père de quatre enfants, il fut surnommé le "Philosophe de la Soul". En 1999, il reçut un Pioneer Award de la fondation Rhythm and Blues. En 1969, le label Anglais Soul City Records édite une compilation regroupant les six premiers singles de Taylor pour Sar et Derby Records intitulé "The Roots Of Johnnie Taylor" Soul City SCB-2, ils seront les seuls a regroupé sur un même album ses six premiers singles !

     

    JOHNNIE TAYLOR - The Roots Of Johnnie Taylor - Soul City SCB-2 - 1969

    JOHNNIE TAYLOR - The Roots Of Johnnie Taylor - Soul City SCB-2 - 1969

    A1/ (I'll Alway Be) In Love With You

     A2/ Rome (Wasn't Built In A Day)

     A3/ Never, Never

     A4/ Getting Married Soon

     A5/ Run But You Can't Hide

    A6/ A Whole Lotta Woman

    B1/ Dance What You Wanna

    B2/ Oh How I Love You

    B3/ Baby We've Got Love

    B4/ I Need Lots Of Love

    B5/ Shine Shine, Shine

    B6/ Why, Why, Why

     

     

     

     

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires