• Lil Bob And The Lollipops

    Deuxième (et dernier) album de Little Bob & The Lollipops sous le nom de Lil Bob And The Lollipops intitulé "Sweet Soul Swinger" initialement édité sur le label de Floyd Soileau fondé en 1958 : Jin Records [4005] en Novembre 1967, puis réédité en 1977 sur Maison de Soul, autre label du même Floyd Soileau, fondé en 1974. Mettant en vedettes : James Brown ; Gene Chandler ; Lou Rawls ; Otis Redding/Arthur Conley ; Curtis Mayfield, entre autres. L’album inclus d’excellentes reprises de Cold Sweat ; Rainbow ’65 ; Dead And Street ; Sweet Soul Music et Tramp de Lowel Fulsom, pour n’en citer que quelques un. Little Bob, de son vrai nom Camille Bob, est né le 7 novembre 1938 à Arnaudville, Louisiane - décédé le 6 Juillet 2015 à Opelousas. Pour sa biographie, voir mon précèdent article sur son premier album "Nobody But You" ici  Little Bob Nobody But You 

     

    Lil Bob And The Lollipops

    Lil Bob And The Lollipops 

    A1/ Cold Sweat

    A2/ Rainbow '65

    A3/ Dead And Street

    B1/ I Don't Wanta Cry

    B2/ Everybody Needs Love

    B3/ Sweet Soul Music

    B4/ I've Been Trying

    B5/ You're Pouring Water

    B6/ Do I Right Now

    B7/ Tramp

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  • LITTLE BOB AND THE LILLIPOPS

    Lorsque l'on pose la question aux musiciens des années 60' de R&B et de Blues du sud-ouest de la Louisiane, de nommer le meilleur groupe de la région n'ayant eu qu'un succès local, on obtient qu'un seul nom : Little Bob & Lollipops. Dans un pays ou tant de musiciens talentueux ont émergés, on se souvient avec enthousiasme du véritable exploit de ce groupe. A l'apogée de sa popularité dans les années 60', le chanteur, compositeur, batteur et chef d'orchestre Little Bob était une super star régnant sur Lafayette, jouant 6 soir par semaine, et faisait même la une de la télévision locale. Avec un groupe de 9 musiciens talentueux, composés de certains des meilleurs de la région, tel que le saxophoniste John Hart et l'ancien guitariste de Excello records, Guitar Gable (de son véritable nom Gabriel Perodin). Little Bob a dominé la scène musicale local durant plus de 10 ans. Il a aussi enregistré pour des labels de Louisiane dont : La Louisianne et Jin records. Camille Bob est né le 7 novembre 1937 à Arnaudville en Louisiane, et a vécu au sud-ouest de Opelousas, dans les régions rurales des prairies Laurent. Bob a grandi dans la ferme ou ses parents travaillait, ayant un intérêt précoce pour la musique, il commence a chanté dans des spectacles à l'école, inspiré par Guitar Slim, B.B King et Count Basie. Il acquiert sa première batterie contre l'échange d'un cheval, et en 1955, joue pour un artiste local : Good "Rockin" Bob (aucun lien de parenté). La musique lui fournit une bonne excuse pour éviter de travailler à la ferme, il disait a sa mère qu'il commencerait à jouer a 11 ans, et qu'il n'aurait pas à choisir le travail de la ferme. Comme l'explique son ami d'enfance Roscoe Chenier, il jouait avec le groupe Good "Rockin" Bob, un jour, avant une représentation, il grava a la main sur sa batterie : Little Bob And Good Rockin, c'est ainsi qu'il s'appellerait, Little Bob. Après 3 ans avec Good Rockin, il part pour former son propre groupe en 1958, qu'il choisit d’appeler Lollipops (sucettes) à cette époque beaucoup de groupes teenager avait des noms susceptibles de plaire aux filles (!) et fait son premier enregistrement pour Golband records en 58', puis de 62' a 64' pour Decca, Big Wheel, High-Up et Tamm.  Dans les années qui suivirent, avec son groupe, il produit une musique incomparable, le chanteur Bobby Allen se souvient, ils se produisaient au Peppermint Lounge tous les lundi soir, c'était génial, il fallait être là en début de soirée pour obtenir un siège. La Louisianne records signe Little Bob en 1964, enregistrant avec The Lollipops une quantité de Soul et R&B durant plusieurs années dont le classique "Nobody But You". Outre la Louisiane, il enregistre également pour Jin, Whit, Soul Unlimited et Master Track records, sous les noms de Little Bob, Lil Bob et Camille Bob. En 1966 parait son 1er album sur La Louisianne 113, sous le nom de Little Bo, puis un second sur Jin records 4005 en 1967 sous le nom de Lil Bob, réédite en 1977 sur Maison de Soul 1001, ainsi que quelques singles. Little Bob et son groupe sont toujours appréciés dans la région, de New Orleans à Houston, mais le centre de leurs succès était la magnifique voix de Little Bob. 

    LITTLE BOB AND THE LILLIPOPS

    Il a conservé sa popularité dans les années 70' et enregistre quelques singles pour Whit, Soul Unlmited et Master Track, mais la résurgence du Zydeco dans les années 80' fait que cela devient difficile pour les artistes de Soul et R&B de s'imposer. Il fait un bref retour en 1990 avec "Back Again" sur Vidrine records, réunissant Gable, Hart et le batteur Jockey Etienne, et ce sporadiquement jusqu' au début des années 2000. La Louisianne records édite un cd en 2004 "I Got Loaded" South Louisiana Swamp Pop & Soul. Mais en raison de problèmes de santé, Bob c'est retiré en 2005, et réside actuellement dans une maison médicalisée à Opelousas, ou il reçoit la visite de vieux amis comme Jude Taylor et Guitar Gable. Bien qu'il ait enregistré beaucoup depuis ses débuts, son succès ne dépasse pas la frontière de la Louisiane. Bob se souvient avec émotion du bon vieux temps où il jouait sa musique, ayant même quelques grands succès notamment avec "I Got Loaded", se remémorant avec une certaine nostalgie cette merveilleuse aventure. Little Bob est décédé le 6 Juillet 2015 à Opelousas, Louisiane. Je post aujourd'hui son premier album sur La Louisiane Records [LL-113] édité en 1966.

     

    LITTLE BOB AND THE LILLIPOPS

    LITTLE BOB AND THE LILLIPOPS

    A1/ Nobody But You

    A2/ Just Got To Forget You

     A3/ Agent Double-O Soul

     A4/ All These Things

     A5/ Out Of Sight

    A6/ With These Hands

    B1/ My Hearts On Fire

    B2/ Life Can Be Lonely

    B3/ I Got Loaded

    B4/ Song For My Father

    B5/ My Girl

    B6/ Cry, Cry, Cry

     

     

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique