• LIONEL TORRENCE

    LIONEL TORRENCE

    Lionel Torrence - de son vrai nom Lionel Prevot - est surtout connu pour son travail avec le groupe maison du producteur J. D. "Jay" Miller dans ses studios à Crowley, Louisiane. Il a été à l'avant-garde de la scène musical de la Louisiane et à l'émergence du Zydeco, Cajun et Swamp Pop dans les années 60', il enregistre souvent avec Clifton Chenier (pour qui il fait tous les solo), Katie Webster, Warren Storm et beaucoup d'artistes vedette distribués par Chess (Nouvelle Orleans) au J. D. Miller Studios. Lionel a également joué ou enregistré avec un large éventail d'artistes tels que Ray Charles, James Brown, T Bone Walker, Etta James, Fats Domino, Bobby Blues Bland, Little Junior Parker et Sam Cooke. On estime qu’au début des années 60', il a joué sur près de 750 singles. Il enregistre aussi sous son nom trois singles, deux sur le label Zynn records et un sur Excello records, que par ailleurs j’ai déjà posté sur mon autre blog : soul-in-groove. Après sa retraite musicale fin des années 60', Lionel rejoue avec de nombreux musiciens de Swamp Pop dans les années 80' et 90'. Avant de décédé en 2002, Lionel enregistre un CD de Gospel Sax autofinancé, mettant en vedette ses arrangements originaux, à Port Arthur au Texas. En 1988, Interstate Music (Flyright records) de West Sussex en Angleterre, lui consacre un album (dans le cadre de leur série) intitulé "Sax Man Supreme" reprenant ses propres singles, ainsi que l’inédit "Port Arthur Shuffle", mais également ses participations aux sessions avec d’autres artistes tel que : Tabby Thomas ; Warren Storm ; Marva Allen ; Charles Sheffield ; Lonesome Sundown et Bobby Jay. Le New Orleans music magazine décrit les 14 titres de l'album comme ayant une chose en commun au cœur de chacun, les "cris", bourdonnements et lamentations du Sax ténor de Torrence, sans doute un des meilleurs albums de la légendaire Jay D. Miller série. Lionel Torrence est le fils de Clarence Prevot et de Ora Prevot, né le 4 décembre 1935 sur la plantation de canne à sucre d'Oxford près de Franklin, en Louisiane. Enfant, il écoutait la musique des saxophonistes Louis Jordan et Illinois Jacquet. Louis Jordan faisait gronder son saxophone alto et Illinois Jacquet l'utilisait pour hurler tout le temps, son style sera une combinaison des deux. Les parents de Lionel partent s'installer à Port Arthur au Texas, son père ayant trouvé un travail dans une raffinerie, alors que Lionel est resté avec sa grand-mère en Louisiane. A l’âge de 12 ans, il rejoint ses parents afin de poursuivre ses études, mais son obsession pour le saxophone devenait de plus en plus évidente. Lionel se souvient : j'avais l'habitude d'imiter un saxophoniste tout le temps avec un torchon ou une serviette de bain ou d'autres choses, un jour, mon père est rentré avec un saxo alto et me dit : voudrait tu tenter de jouer de cette chose ? inutile de dire que j'ai fait quelques bruits terribles sur ce saxophone. Mon père Suggérât que des leçons de musique était nécessaire. Bientôt, Lionel apprit les rudiments de la lecture de la musique, les notes d'ensembles, les notes de moitié, les étapes de la respiration et le doigté, puis il rejoint le groupe de l'école de musique. Il jouera par la suite essentiellement comme musicien de sessions avec le groupe maison de J. D. Miller et pour de nombreux artistes de renom. Je présente ici l'album compilation "Sax Man Supreme" Flyright records FLY 615.

     

    LIONEL TORRENCE

    LIONEL TORRENCE

    A1/ Rooty Tooty * Lionel Torrence

    A2/ Roll On Mule * Tabby Thomas

    A3/ Hey Ma Ma * Warren Storm

      A4/ If Only You Were Mine * Marva Allen

     A5/ Saka * Lionel Torrence

     A6/ I Found a Angel * Lonesome Sundown

     A7/ Moscow Twist * Lionel Torrence

     B1/ Flim Flam * Lionel Torrence

     B2/ Comin Round The Mountain * Bobby Jay

    B3/ Port Arthur Shuffle * Lionel Torrence

    B4/ Anytime * Lionel Torrence

    B5/ If You Don't Want Me * Warren Storm

    B6/ Rockin' Jole Blonde * Lionel Torrence

    B7/ Shoo Shoo Chicken * Charles Sheffield

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Février à 15:22

    encore un truck absolument fabuleux et que je ne connaissais pas ( et ca m'enerve)

    evidemment je suis preneur

    Michel

    2
    Mercredi 15 Février à 17:29

    Voila Michel c'est fait !

    Portez vous bien !!

    A bientôt,

    Gérard

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :