• THE MERCED BLUE NOTES

    La route 99 a toujours été en Californie la principale artère de communication Nord Sud, parmi les villes qui parsèment son chemin, a travers la vallée de San Joaquim ce trouve la ville de Merced, a environ soixante quinze miles à l'est de San José. Un groupe de Rock and Roll voit le jour en 1956 avec le chanteur Roddy Jackson, ce groupe s'appelle The Blue Notes, devenu par la suite The Merced Blue Notes. The Blue Notes furent formés en 1956 à Merced, Californie dans leurs adolescence par Roddy Jackson, un chanteur-compositeur de Rockabilly et Rock and Roll, pianiste et jouant occasionnellement du saxophone. Roddy jackson avait formé ce groupe multiracial avec des amis étudiants, ils sont rapidement devenus populaire autour de Merced, ou ils jouaient du Rock et du Blues. Ils subiront de nombreux changements au cours de leur carrière, l'élément le plus constant étant le chanteur-compositeur et guitariste Kenny Graig. Ils était sponsorisés par le club local Civitan qui était dirigé par le chef local des pompiers George Coolures, un joueur d'harmonica amateur de blues (entendu sur les titres Do The Pig et Fragile) il leurs a obtenu une audition chez Specialty records de Art Rupe , le label a signé Roddy Jackson en solo, avec Sonny Bono aux arrangements (Bono était producteur, attaché de presse et chanteur chez Specialty) Bono ne voulait pas du reste du groupe qui a continuer d'accompagner Roddy Jackson en tournée mais n'ont pas enregistré de disques avec lui. Roddy Jackson a sorti trois singles sur Specialty records de 1958 a 1959 sans grand succès, puis quitta le groupe. George Coolures se joint au Blue Notes a l'été 1960 et prennent le nom de The Merced Blue Notes avec quelques membres originaux blanc remplacés par les noir Bobby Hunt aux claviers, le batteur Carl Mays Jr. le saxophoniste Bill "Tiger" Robertson, le "Funky" bassiste Mexicain Gilbert Fraire, le chanteur Ken Craig et plus tard la chanteuse Marietta Robertson, sœur de Bill Robertson. 

    THE MERCED BLUE NOTES

    Après 2 singles sur l'obscure label local Merced records en 1960 "The First Thing/The Other Thing" Merced 1001 et "One Of This Days/Top Of The Blues" Merced 1002, ils enregistrent par intermittence au cours des années suivantes, une demi douzaine de singles pour les labels : Accent - Tri-Phi - Mammoth et Galaxy sans trop de succès hormis Rufus sur le label Accent records 1069 "Rufus/Your Tender Lips" en 1961 (single qui sort aussi en Suède sur Burgess records 1051) qui leurs a valu d'obtenir un concert a Detroit et d'être repérer par Harvey Fuqua qui les fait enregistré sur son label Tri-Phi en 1962 et 63, deux singles plutôt jazzy "Midnight Session Pt. 1&2" Tri-Phi 1011 et "Whole Lotta Nothing/Fragile" Tri-Phi 1023, Fuqua qui travaillait a l'époque pour Berry Gordy, leurs proposa d'enregistré un single sur le label Soul records (un des labels de Berry Gordy) qui devait sortir sous le n° 35007, un titre plutôt Funk "Do The Pig" couplé a " Thompin' " mais qui, suite a l'association avortée avec le requin Gordy, voulant sûrement se réservé les droits, a finalement été enregistré sur le petit et obscure label Mammoth de San Francisco, "Do The Pig" sort en 1964 avec en face A "Rufus Jr." Mammoth 5331. Puis en 1965 ils signent chez Galaxy records (filiale de Fantasy records des frères Max et Sol Weiss) pour deux singles, quatre superbes titres R&B, dont un plutôt Soul, "Thompin'/Rufus Jr" Galaxy 738 et toujours en 65 "Mama Rufus/Bad, Bad Whiskey" Galaxy 744. Mais suite aux déboires avec Berry Gordy et le peu de succès, ils se séparent en 1966. Par la suite, Kenny Craig a continuer de jouer en live avec d'autres musiciens en gardant le nom de Merced Blue Notes. 

    THE MERCED BLUE NOTES

    Le membre des Merced Blue Notes le plus actifs des années suivantes est Bobby Hunt (claviers) il a enregistré avec The Seven souls sur le label Okeh et a également formé le trio Head West  avec Henry Moore et Bob Welch, jouant aux claviers durant leurs tournées. Bob Welch a fait parti des Fleetwood Mac au début des années 1970. Le bassiste Gilbert Fraire décède dans un accident de voiture en 1967. Dans une interview en 1969 de Dick Bass, George Coolures déplore la quantités de matières non édités, détenu par les différant labels, il fini par convaincre ceux-ci de libérer les bandes, et l'unique album vinyle du groupe voit le jour en 1984 sur le label Recherché records [rr 1963] avec pour titre "The Incredible, Versatile, Dynamic ! The Merced Blue Notes, des sessions comprises entre 1960 et 1963, pour certains titres, le groupe est soutenu en vocales par Sylvester Jones & The Mighty Heartbreakers. L'album est édité en vinyle bleu !! A savoir que je l'ai déjà posté sur mon autre blog (désormais dédié qu'aux singles) avec l’intégral de leur singles ainsi que le cd "Get Your Kicks On Route 99" édité en 2004 par Ace UK, et qui contient aussi son lot d’inédits.  

     

    THE MERCED BLUE NOTES

    THE MERCED BLUE NOTES

    A1/ I've Got A Right To Love My Baby

     A2/ You're Drivin' Me Crazy

     A3/ Keynote

     A4/ Sundown

    A5/ Blues For Baby

    A6/ Woofin' Pt.1

    A7/ Country Blues

    B1/ Woofin' Pt.2

    B2/ Love, Love, Love

    B3/Cogitatin'

    B4/ My Heart's Never Been Broken

    B5/ After Tonite

    B6/ You Went Away

    B7/ The Blue Notes Theme

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE REMEMBER OTIS

    Le second et apparemment dernier album des Upsetters - de Baltimore - (comme je le disais précédemment, ne pas confondre avec ceux de Little Richard) est intitulé : "We Remember Otis" toujours en hommage au grand Otis Redding qu’ils ont accompagné lors de ses tournées et concerts aux USA durant quelques années. Avec un line up légèrement différent que pour le premier, exit : Bill Reem, Trombone ; Marc Grosman, Trumpet et Dave Barton, Organ, Piano, remplacés par : Harry Hoehn, Trumpet et John F. Baseman, Organ, et toujours Jim Wess au chant. The Upsetters interprètent (en hommage à Otis) "Dock Of The Bay" - "Respect" - "Satisfacion" "Can't Turn You Loose" et "Don’t Mess With Cupid" de Crooper - Floyd - Parker. Le reste de l’album est plus Groovy Memphis Sound que le précèdent avec entres autres les compositions de Lee Foy et Barry Sachs "Down Hom" - "The Memphis Sound" et "Grab This Thing" ici crédité a Lee Foy et Barry Sachs ? mais qui normalement est une composition de Steve Crooper et Alvertis Isbell. Conçu, co-arrangé et produit par le multi talent John Madara (John L. Medora). Prêtez une oreille et passez une excitante demi-heure avec le son du "Otis Redding Road Band" The Upsetters "We Remember Otis" mettant en vedette Jimmy wess, édité aux USA en 1969 sur ABC Records ABCS 651. L’abum est également édité en Chine sur un label de Taiwan "Tai Shen Records" KY-3107 en 1970, c’est l’édition que je possède et que je poste ici. J'y ajoute en "Bonus" la version de "Dock Of The Bay" chanté par le Bluesman français Bill Deraime, édité sur Buda Records en 1989.

     

    USA édition ABC Records ABCS-651 - 1969

    THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE REMEMBER OTIS

     

     China édition - Tai Shen Records KT-3107 - 1970

    THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE REMEMBER OTIS

    THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE REMEMBER OTIS

    A1/ (Sweet Soul Medley) Sweet Soul Music..

    A2/ I Can Turn You Loose

    A3/ Alway In The Wrong Place At The Wrong Time

    A4/ Down Home

    A5/ Don't Mess With Cupid

    B1/ Tossin' & Turnin' 

    B2/ The Memphis Sound

    B3/ (Sittin' On The) Dock Of The Bay

    B4/ Don't Be Cruel

    B5/ It's Growing

    B6/ Grab This Thing

     

     

    Bill Deraime - Buda Records - 1989 

    THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE REMEMBER OTIS

     Sur Le Bord De La Route

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE ARE THE UPSETTERS

    Originaire de Baltimore (Maryland), The Upsetters (ne pas confondre avec ceux de Little Richard) ont accompagné Otis Redding lors de ses tournées et concert aux USA. Ils étaient composés de : Lee Foy, Tenor Sax ; Bill Reem, Trombone ; Marc Grosman, Trumpet ; Barry Sachs, Guitar ; Howard Ridgley, Bass ; Danny O’ Day, Drums ; Dave Barton, Organ - Piano -  Vocalist : Jim Wess - Harmony : Jim Wess ; Lee Foy ; Bill Reem & Danny O’ Day. Lee Foy à constituer le groupe vers 1960 avec plusieurs talentueux musiciens, tous jouaient alors dans de petits groupes relativement réussis et tous étaient très inquiets de quitter leurs groupes respectifs et d'abandonner des salaires, certes minimes, mais assurant leur quotidien. Le groupe et maintenant connu dans toute la région de Baltimore sous le nom de The Upsetters, notamment au Rhapsody Club. Ils ont joué durant plusieurs années à Baltimore, Washington, en Virginie et Pensylvanie. 

    THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE ARE THE UPSETTERS

    Fort de leur succès, ils sont sollicités pour accompagner Otis Redding lors de ses tournées et concerts jusqu’à sa mort (prématuré) à l’âge de 26 ans. En 1968, ils enregistrent un premier album, rendant hommage au grand Otis Redding avec quelques-unes de ses chansons, mais reprenant également des titres d’autres artistes tel que : The Miracles ; The Platters ; Wilson Pickett ; Junior Walker ; Lou Rawls et même la reprise d’un titre de Tom & Jerryo. L’album a pour titre "We Are The Upsetters" édité sur Rhapsody Club Records présidé par Jimmy Smith, propriétaire du Rhapsody Club. The Upsetters ont ensuite enregistré un deuxième album rendant toujours hommage à Otis Redding intitulé "We Remember Otis" édité en 1969 sur ABC Records (dont trois singles ont été extrait, deux sur ABC et un sur Club Soul Records), album que je posterais prochainement. Mais pour l’heure, c’est leur premier que je vous propose de découvrir ou redécouvrir  "We Are The Upsetters" Rhapsody Records RI 2342 A / RI 2343 B.

    THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE ARE THE UPSETTERS

    THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE ARE THE UPSETTERS

    THE UPSETTERS - OTIS REDDING'S BAND - WE ARE THE UPSETTERS

    A1/ Respect

    A2/ No Time To Cry

    A3/ Good To Me

    A4/ Tracks Of My Tears

    A5/ What Now My Love

    A6/ Love You, 1000 Times

    B1/ Boog-A-Loo

    B2/ 99 And ½

    B3/ Loving You Too Long

    B4/ Shotgun

     B5/ Very Good Year

     B6/ Sad Sad Song

     

     

     

    J'ajoute en bonus une vidéo de l'original "Boo-Ga-Loo" chanté par son créateur Jerrio, mais a l’époque en duo avec Tom. Pour l'émission de télévision local de Detroit "Swingin' Time Show" (9/10/66) présenté par Robin Seymour, Jerrio chante en solo, une version "live" dont la qualité de son est moyenne, mais les vidéos de Jerrio sont si rares que rien que pour cela elle mérite d’être vue ! 

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ABSENT QUELQUES JOURS, JE VOUS SOUHAITE (en avance) UNE BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2018 ! FÊTEZ LE PASSAGE DE LA NOUVELLE ANNÉE, ET POUR CEUX QUI SORTENT, SOYEZ PRUDENT! J'AJOUTE UN PEU MUSIQUE (festive) EN AVANT-GOUTS!

    PEACE & LOVE!

     

    Shotgun - Los Amigos Invisibles Mix

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  En famille ou entre amis, joyeux Noël à tous !!

     

     

     Remember the Great Otis singing this beautiful Christmas song

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire