• Ozzie Torrens - Boogaloo In Apartment 41 - Edition Japonaise - Decca Stereo

    L’album d’Ozzie Torrens and His Exciting Orchestra "Boogaloo In Apartment 41" est en réalité celui du vibraphoniste/claviériste Louie Ramirez. En effet, à l’époque de son enregistrement et de son édition - le 19 octobre 1966 - Louie Ramirez avait des obligations contractuelles avec Mercury Records et ne pouvait donc pas y figurer en tant qu'artiste principal. Ramirez a utilisé le nom de Ozzie Torrens, qui était son percussionniste (congas) au sein de son orchestre. L’album est arrangé par Louie Ramirez et produit par Richard Marin. Outre Louie Ramirez au vibraphone, les autres membres ayant participé aux sessions sont : Al Abreu, sax - Manny Duran, trompette - Charlie Palmieri, piano et bien sur Ozzie Torrens aux percussions. Un excellent album, peut-être l’un des premier projet Latin "Boogaloo" de Ramirez, comprenant quelques reprises comme une bonne version "Boogaloo" du "Day Tripper" des Beatles, "Cool Jerk" des Capitols, "Yesterday" (Beatles) "Strangers In The Night" et "These Boots Are Made For Walkin’" (Lee Hazelwood), mais également quelques compositions originales de Louie Ramirez ; Richard Marin & Louie Ramirez et Ozzie Torrens pour "Ozzaboo" un des favoris de la scène Belge "Groove/Popcorn". L’album est édité aux USA sur Decca 4860 Mono, DL-74830 stéréo, également en Colombie, au Canada, au Venezuela, ainsi qu’au Japon. Il fait aussi l’objet d’une réédition en Mai 2017 sur El Sonido, label de Bobby Marin et Samuel Yucht. Je présente ici la Rare édition Japonaise édité sur Decca SDL-10308 Stereo en 1967 ? J'ajoute - en bonus - la version de "Ozzaboo" de Charmen (Jackie) qui, avec ses ordinateurs et une certaine technique, revisite - avec talent - certains titres qui ont fait la gloire des dancings Belges de l'époque, notamment du Groove et plus tard du Popcorn.   

     

    Ozzie Torrens - Boogaloo In Apartment 41 - Japanese Edition - Decca 10308

    Ozzie Torrens - Boogaloo In Apartment 41 - Japanese Edition - Decca 10308

    A1/ Strangers In The Night

     A2/ Mia's Boogaloo

     A3/ Day Tripper

     A4/ Cool Jerk

     A5/ Way Out Mambo

     B1/ Boogaloo In Apartment 41

     B2/ Yesterday

     B3/ Tijuana Grass

     B4/ Ozzaboo

     B5/ These Boots Are Made For Walkin'

     

     

     

    Ozzie Torrens - Boogaloo In Apartment 41 - Edition Japonaise - Decca Stereo

    Ozzaboo by Charmen

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • LIONEL HAMPTON - HAMP STAMPS -GLAD-HAMP GHS-1011 - 1981

    Lionel Leo Hampton (20 avril 1908 - 31 août 2002) était un vibraphoniste de jazz américain, pianiste, percussionniste et chef d'orchestre. Hampton a travaillé avec des musiciens de jazz tel Teddy Wilson, Benny Goodman, Buddy Rich, Charlie Parker, Charles Mingus et Quincy Jones. En 1992, il est intronisé à Alabama Jazz Hall of Fame et reçoit la Médaille nationale des arts en 1996. Né en 1908 à Louisville, dans le Kentucky, Lionel a été élevé par sa mère. Peu de temps après sa naissance, sa mère et lui ont déménagé dans sa ville natale de Birmingham, en Alabama. Il passa sa petite enfance à Kenosha, dans le Wisconsin, avant de s'installer avec sa famille à Chicago, dans l'Illinois, en 1916. Dans sa jeunesse, Hampton était membre du Bud Billiken Club, une alternative au Boy Scouts of America, en raison de la ségrégation raciale. Au cours des années 1920, alors qu'il était encore adolescent, Hampton prend des leçons de xylophone auprès de Jimmy Bertrand et commence à jouer de la batterie. Surnommé "Le lion", il a été le premier géant du jazz à donner ses lettres de noblesse au vibraphone en tant qu'instrument soliste. Pour la suite de sa biographie, voir mon précédent article All That Twist'n Jazz  Je propose aujourd'hui son album "Hamp Stamps" édité en 1967 sur Glad-Hamp GHS-1011, incluant (entre autres) le superbe "Greazy Greens". Du Funky Jazz a la Hampton !!

     

    LIONEL HAMPTON - HAMP STAMPS -GLAD-HAMP GHS-1011 - 1981

    LIONEL HAMPTON - HAMP STAMPS -GLAD-HAMP GHS-1011 - 1981

    A1/ Hamp Stamps

     A2/ King Cool

     A3/ Don't Be So Mean

     A4/ Inguene

     A5/ Tom Collins

     A6/ Japanese Lullaby

    B1/ Greazy Greens

    B2/ Jazz At The Fair

    B3/ Georgia

    B4/ By By

    B5/ Sunshine Superman

    B6/ A & T

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • MILT BUCKNER - MIGHTY HIGH - ARGO LP-660  © 1960

    Milton Brent Buckner (10 juillet 1915 - 27 juillet 1977) était un pianiste de jazz et organiste américain qui, au début des années 1950, a popularisé l'orgue Hammond. Il a été le pionnier du style d'accords parallèles qui a influencé Red Garland, George Shearing, Bill Evans et Oscar Peterson. Il est Le frère de Ted Buckner, saxophoniste de jazz. Milton Brent Buckner est né à St. Louis, dans le Missouri. Ses parents l'ont encouragé à apprendre à jouer du piano, mais sont malheureusement tous deux décédés alors que Milton avait tout juste neuf ans. Milton et son frère cadet ont été envoyés à Detroit où ils ont été adoptés par des membres du groupe de Earl Walton : le tromboniste John Tobias, le batteur George Robinson et le clarinettiste/saxophoniste Fred Kewley. Buckner a étudié le piano pendant trois ans, de l’âge de 10 ans jusqu’à 15 ans, et commence à écrire des arrangements pour le groupe. Avec son frère, ils sont ensuite devenus très actifs dans le monde du jazz à Detroit dans les années 1930. Buckner a d'abord joué à Detroit avec The Cotton Pickers de William McKinney, puis avec Cab Calloway. 

    MILT BUCKNER - MIGHTY HIGH - ARGO LP-660  © 1960

    En 1941, il rejoint le big band de Lionel Hampton et, pendant sept ans, en est le pianiste et arrangeur personnel. Il a dirigé un big band de courte durée pendant deux ans, puis est retourné avec Lionel Hampton en 1950. En 1952, il forma son propre trio et fut le premier à utiliser l'orgue électrique Hammond. Il a souvent joué en Europe à la fin des années 1960. Sa dernière session en studio a eu lieu à Paris le 4 juillet 1977. Buckner est décédé à Chicago, Illinois, à l'âge de 62 ans. Je présente aujourd'hui son album "Mighty High" incluant le superbe "HAUNTING ME" édité en 1960 sur Argo Records LP 660. 

     

     

     

    MILT BUCKNER - MIGHTY HIGH - ARGO LP-660  © 1960

    MILT BUCKNER - MIGHTY HIGH - ARGO LP-660  © 1960

    A1/ Mighty High

     A2/ Teach Me Tonight

     A3/ Abstraction

     A4/ Two Flights Up

     A5/ After Hours

     A6/ D.T's

    Milt Buckner

    B1/ Organ Grinder's Swing

    B2/ Willow Weep For Me

    B3/ Burn Out

    B4/ Syncopated Clock

    B5/ Castel Rock

    B6/ Haunting Me

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • LITTLE ANN (BRIDGEFORTH)  "Deep Shadows" TIMMION ALBUM LP-004 - 2009

    Little Ann (née Ann Bridgeforth; 22 mars 1945 - 26 janvier 2003) était une chanteuse-compositrice américaine originaire de Chicago, mais ayant grandi dans la petite ville de Mount Clemens dans le Michigan. "Little Ann" Bridgeforth se produisait régulièrement dans les clubs, notamment a celui de son cousin : Michelle's Playroom. Elle change de nom lorsqu'elle commence à avoir des concerts ailleurs, et s'appelle désormais Little Ann. Elle était la cadette de sept frères et sœurs. En 1967 - à Detroit - elle enregistre "Deep Shadows", produit par Dave Hamilton, mais la chanson n’a pas été publié, et a presque disparu de l’histoire. En 1969, elle enregistre un album soul avec Hamilton, guitariste, vibraphoniste, auteur-compositeur basé à Detroit, plus connu pour son travail comme musicien de sessions pour Motown, il a également enregistré un album sur Workshop Jazz (label subsidiaire de Motown), et a aussi fait partie des Funk Brothers. Hamilton enregistrait des chansons et les louait à diverses compagnies, et - Descendant une rue à sens unique - Ric-Tic était l’une d’elles. Quand Hamilton apporte la chanson "Going Down A One-Way Street", Ed Windate lui demande de changer les paroles et les arrangements avant de l’édité couplé à un instrumental "I'd Like To Know You Better" single Ric-Tic 142. Ce devait être son seul enregistrement édité pendant longtemps. Un des membres exécutifs du label Ric-Tic (co-fondatrice avec Eddie Wingate), était Joanne Bratton-Jackson, avec laquelle Little Ann est parfois identifiée à tort. Little Ann Bridgeforth ne doit pas être non plus confondue avec Anna Lee Sendford du duo Tarheel Slim & Little Ann. 

    LITTLE ANN (BRIDGEFORTH)  "Deep Shadows" TIMMION ALBUM LP-004 - 2009

    Malgré les titres enregistrés avec Hamilton, ses rêves de diffusion nationale finissent par se faner avec le temps et la négligence. Pendant deux décennies, les bandes de cet album ont discrètement ramassé la poussière. Ce n'est qu'en 1990 que deux collectionneurs de Northern Soul britanniques, en visite chez Hamilton, découvrent les enregistrements en fouillant dans ses archives. En écoutant la bande, ils s’aperçoivent alors que l’acétate découvert en 1980 (par un Anglais) sous le titre "When He's Not Around" crédité à Rose Valentine" est en réalité la chanson "What Should I Do" de Little Ann (confirmé par Hamilton). C'est ainsi que commença la lente découverte de Little Ann, plusieurs de ses chansons sont alors compilées aux Royaume sur les labels Uni, Ace / Kent. Bridgeforth est décédée en 2003, mais elle a vécu assez longtemps pour que sa carrière connaisse une résurrection improbable. Elle c’est même rendu au Royaume-Uni pour se produire devant des fans. La magnifique chanson "Deep Shadows" a finalement été entendu par le monde entier sur la compilation CD "Detroit Dancers Vol 1" (1998) de Dave Hamilton, avec deux autres titres inédits (What Should I Do? Et Lean Lanky Daddy). En 2009, le label Finlandais Timmion Records sort un album compilation intitulé "Deep Shadows" rassemblant l’ensemble des titres retrouvé de cette chanteuse maudite qui aurait méritée plus de reconnaissances dès ses débuts, vu sa voix très au-dessus de la moyenne. Je présente ici l’album Finlandais Timmion Records LP-004 édité en 2009.

     

    LITTLE ANN (BRIDGEFORTH)  "Deep Shadows" TIMMION ALBUM LP-004 - 2009

    LITTLE ANN (BRIDGEFORTH)  "Deep Shadows" TIMMION ALBUM LP-004 - 2009

    LITTLE ANN (BRIDGEFORTH)  "Deep Shadows" TIMMION ALBUM LP-004 - 2009

    A1/ Deep Shadows

    A2/ Possession

    A3/ Who Are You Trying To Fool

    A4/ Sweep It Out In The Shed

    B1/ What Should I Do

    B2/ Lean Lanky Daddy

    B3/ I Got To Have You

    B4/ The Smile On Your Face

    B5/ Who Are You Trying To Fool - instr.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • ROBERT PARKER - THE WARDELL QUEZERQUE SESSIONS

    En 2002, Night Train International édite une compilation de hits de Robert Parker intitulée "The Wardell Quezerque Sessions". La plupart des titres n'on encore jamais été édité sur un album, excepté "Barefootin' et "Let's Go Baby" qui sont inclus sur quelques compilations dont : "Barefootin' Plus 13 More Golden Classics" (sur Collectables entre autres) et "Get Ta Steppin'" (sur Charly R&B). Je présente donc aujourd'hui cette compilation édité par Night Train International [NTI LP 7107] en 2002 "The Wardell Quezeque Sessions", des titres arrangés et produit par le génial Wardell Quezeque (Quezergue) et pour la plupart soutenu par le gratin des musiciens de la Nouvelle Orleans. Quezergue et également le fondateur du label Nola Records. Pour la biographie de Parker, voir l'article précédent ici Parker bio  

     

    ROBERT PARKER - THE WARDELL QUEZERQUE SESSIONS

    ROBERT PARKER - THE WARDELL QUEZERQUE SESSIONS

    A1/ Funky Soul Train

     A2/ Everybody's Hip Huggin'

     A3/ I Caught You In a Lie

     A4/ Foxy Mama

     A5/ Happy Feet

     A6/ Yak Yak Yak

     A7/ Secret Service

     A8/ Barefootin'

     B1/ Funky Soul Train - instru (Robert & W.Q's Train)

     B2/ Holdin' Out

    B3/ Soul Sister

    B4/ The Scratch

    B5/ Tip Toe

    B6/ Boss Lovin'

    B7/ Bow Legs

     B8/ Let's Go Baby

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires