• THE TAMS - Fist Album "Presenting" ABC-Paramount ABCS 481 - 1964

    Le groupe vocal R&B The Tams, est co-fondé en 1952 par Charles Pope et son frère Joseph (Joe) Pope avec Robert Lee Smith, Horace Key, Joseph Jones Jr. (aka Little Joe), et plus tard Floyd Alshton, tous originaires d’Atlanta, en Géorgie. Ils se produisent par la suite avec deux line-up différant, un mené par Robert Lee Smith sous le nom de R. L. Smith & The Original Tams, le deuxième, mené par le co-fondateur Charles Pope, sous le nom de The Tams ou Joe Pop & The Tams. Les membres des deux line-up sont : Robert Lee Smith - Charles Pope, Joseph Lee Pope - Horace "Sonny" Key - Floyd "Little Floyd" Ashton et Albert "Little Red" Cottle, (du nom de sa mère), fils de Charles Pope, sur scène avec le groupe dès l’âge de 6 ans. Ils se produisent dans les clubs autour d’Atlanta sous le nom de Four Dots, et plus tard dans la décennie - après avoir été rejoint par Floys Ashton - sous le nom de The Tams, du nom du chapeau qu’ils portaient sur scène : le Tam o ' Shanter. Ils finissent par attirer l’attention du producteur d’Atlanta, Bill Lowery, qui accepte de produire une seule démo du groupe. Lowery associé au compositeur Joe South produisent la session dans les Studios Fame à Muscle Shoals, Alabama, donnant au groupe leur le premier hit "Untie Me".

    THE TAMS - Fist Album "Presenting" ABC-Paramount ABCS 481 - 1964

    Le label Arlen  Records basé à Philadelphie récupère la démo et édite le single en 1962, qui devient un hit au Top vingt R&B dans le Billboard magazine charts. Ce succès permet à Lowery de leurs obtenir un accord avec ABC-Paramount en 1963. Leur premier single pour leur nouveau label, "What Kind of Fool (Do You Think I Am)" écrit par un autre protégé de Lowery, Ray Whitley, fait irruption dans le top Ten. Peu après, Ashton quitte le groupe et fut remplacé par Albert Cottle. Pendant le reste de la décennie, The Tams ont continués d’enregistrer des chansons écrites principalement par Ray Whitley et Joe South, dans les Studios Fame, puis plus tard à Master Sound Studio de Bill Lowery à Atlanta. Le groupe sort quantité de singles et plusieurs albums sur le label ABC-Paramount, dont (leur premier) "Presenting The Tams" en 1964, que je post aujourd’hui. En 1970, The Tams quittent ABC-Paramount et signe avec 1-2-3 Records, label de Bill Lowery, filiale de Capitol Records. Ne renouant pas avec leur succès antérieur, le groupe réenregistre plusieurs de leurs "classiques" succès. Ils se produisent en tournées, appréciant leur popularité, en devenant un pilier de la Beach Music scène avec d’autres groupes, tels que The Drifters. The Tams ont été intronisés au Georgia Music Hall of Fame en 1992 et ont reçu de nombreux autres prix. Joe Pope est mort en 1996, mais le groupe a continué à se produire avec deux line-up différant, le premier mettant en vedette Charles Pope et Albert "Little Red" Cottle (fils de Charles Pope) ainsi que Robert Arnold, Elton Richardson, Greg Gallashaw et Reginald Preston. Le deuxième line-up met en vedette Robert Lee Smith et The Original Tams. Ils se produisent régulièrement jusque dans les années ’90, parfois également sous le nom de The Mighty, Mighty Tams. The Tams reviendront avec d’autres albums !

     

    THE TAMS - Fist Album "Presenting" ABC-Paramount ABCS 481 - 1964

    THE TAMS - Fist Album "Presenting" ABC-Paramount ABCS 481 - 1964 

    A1/ You Lied To Your Daddy

    A2/ Do I Worry

    A3/ Close To Me

    A4/ Standing In

    A5/ Riding For A Fall

    A6/ Laugh It Of

    B1/ It's All Right (You're Just In Love)

    B2/ Got To Get Used To A Broken Heart

    B3/ You Might As Well Forget Im

    B4/ Dancing Mood

    B5/ It's All Right

    B6/ What Kind Of Fool (Do You Think I Am)

     

     

     

     


    2 commentaires
  • THE MARVELOWS / MIGHTY MARVELOWS

    Le groupe de Soul de Chicago, initialement nommé The Marvelows dont les membres sont : Melvin Mason, singer - Frank Paden, singer bass - Johnny Paden, lead singer - Willie (Sonny) Stephenson, singer tenor - Jesse Smith, singer et plus tard Andrew Thomas (remplaçant Jesse Smith en 1966) - James Ray, singer et Clark Turner, singer. Ils ont tous chantés dans de petit groupe dans leurs enfances avant de se rencontrés et de formé The Marvelows en 1959. Après avoir contacté Johnny Pate (alors A&R chez ABC-Paramount), le groupe signe donc chez ABC records et enregistre 2 singles : "My Heart/I Do" et "A Friend/Hey Hey Baby". I Do devient un Hit classé n° 7 sur le Black Singles Chart et atteint le n° 37 du Top 40 dans le Billboard Hot 100. Il fut plus tard repris par The J. Geils Band en 1982. En 1964, le groupe change son nom en The Mighty Marvelows pour ne pas être confondu avec The Marvelos, un autre groupe de Doo Wop. Après quelques singles, ils sortent un album intitulé The Mighty Marvelows ABC 643 en 1968, mais le groupe se sépare en 1969, ils se réunissent une seule fois en 1974. Ils nous laissent un excellent album et quelques singles, dont quelques titres favoris du Belgian sound avec notamment "Your Little Sister" !

     

    THE MARVELOWS / MIGHTY MARVELOWS

    THE MARVELOWS / MIGHTY MARVELOWS

    A1/ Talking 'Bout Ya, Baby

    A2/ I'm Without A Girl

    A3/ Hey, Hey Baby

    A4/ Fade Away

    A5/ A Friend

    A6/ Your Little Sister

    B1/ I'm So Confused

    B2/ In The Morning

    B3/ I Do

    B4/ My Heart

    B5/ The Shim Sham

     

     

     

     


    votre commentaire
  • T. V. & THE TRIBESMEN

    T. V. & The Tribesmen, dont le chanteur n'est autre que Joe Medwick, soutenu (probablement) par le groupe maison des studios HBR Records. Joe Medwick Master - chanteur-compositeur - né le 22 juin 1933 à Houston, Texas, décédé le 12 avril à Houston, TX. a enregistré sous divers pseudonymes dont : Joe Medwick Veasey, Joe Master, Joe Melvin et Joseph Medwick. Travaillant pour de nombreux studios à Houston, et surtout avec Huey P. Meaux qui lui achetait ses chansons. Meaux a parfois enregistré et édité quelques disques pour Medwick, mais l'essentiel de ses chansons profitaient a d'autres artistes. Medwick vendait également ses compositions à Don Robey (Duke/Peacock Records) dont certaines pour Bobby Bland, Junior Parker et sans doute bien d'autres. En 1966, Huey P. Meaux sélectionne douze titres dont le "classique" Barefootin' (Robert Parker) qu'il produit sur un album édité sur HBR Records sous le nom de T. V. & The Tribesmen, avec l'un de ses principaux fournisseurs de hits : Joe Medwick ! 

     

    T. V. & THE TRIBESMEN

    T. V. & THE TRIBESMEN

     

    A1/ Barefootin'

    A2/ Hip-Shaking

    A3/ Brought Down

    A4/ After Hour Man

    A5/ All Right

    A6/ Fat Man

    B1/ Soul Barefootin'

    B2/ Get Soulful

    B3/ Trip City U.S.A

    B4/ Too Many Dogs For Me

    B5/ Bags

    B6/ Break It Down For Me

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • THE EXCITEMENT

    The Excitement, un sextet Espagnol de Barcelone composé de : la chanteuse Koko Jean Davis - Lead vocals, née au Mozambique ; Albert Greenlight - Lead Guitar ; Adrià Gual - Rhythm Guitar ; Daniel Segura - Bass Guitar ; Jordi Blanch - Tenor sax ; Nicolás Rodriguez-Jauregui - Baritone sax ; Jose Luis Garrido - Drums. Derrière cette R&B vintage se cache en fait une sacrée Soul sister et toute sa formation. Loin de singer les figures du style, The Excitements ont su imprimer leur marque. Dans un répertoire alternant "Shouters" et ballades Soul, ils produisent albums et singles de grande qualité, ainsi que des tournées en France et à travers l’Europe qui contribue à asseoir leur réputation.

    THE EXCITEMENT

    Un groupe authentique de R&B et Soul issu de la "Blackselona" Soul et Funk Mouvement, qui se frottent à leurs aînés Wilson Pikkett, Etta James, mais aussi a d’autres artiste du genre peut-être un peu moins connus comme Jimmy Dee (James Dudley) avec une reprise de son excellent titre "If It Wasn't For Pride" ainsi qu’une excellente version de "Won't You Let Me Know" de J. J. Barnes / The Del-Phis, figurant sur leur premier album sobrement intitulé The Excitement édité sur le label Barcelonais Penniman Records [PENNLP.003] en 2011, produit par Mike Mariconda, et que je post ici. Dynamite Soul !!

     

    THE EXCITEMENT

    THE EXCITEMENT

     

    A1/ Take The Bitter With The Sweet

    A2/ I Don't Love You No More

    A3/ I Do The Jerk

    A4/ Never Gonna Let You Go 

    A5/ Wait A Minute

    A6/ Let's Kiss And Make Up

    B1/ Fat Bak

    B2/ Won't You Let Me Know

    B3/ From Now On

     B4/ I Want To Be Loved

     B5/ If It Wasn't For Pride

     B6/ Love Is Here To Stay

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • PETE TERRACE - KING OF THE BOOGALOO - 1967

    L'excellent album "King Of The Boogaloo" de Pete Terrace - enregistré "Live" chez José à New York - est édité aux USA en 1967 sur le label Alshire (AS) Records SASR -101, il est réédité - toujours aux USA - en 1968 sur Somerset Records SF-31400. Ce même album est également édité en Angleterre en 1967 sur Pye International NLP.28102. C'est l'édition que je possède et que je post ici ! Pour sa biographie, voir mon article précédent avec son album "Latin Soul" sur Mio Records et son édition Brésilienne sous le titre "De Leve Bis", sur lequel on retrouve quantité de titres du "King Of The Boogaloo".

     

    PETE TERRACE - KING OF THE BOOGALOO - 1967

    PETE TERRACE - KING OF THE BOOGALOO - 1967

    A1/ El Pito

     A2/Bang Bang 

     A3/ You're Looking Good

     A4/ Boogaloo Loo

     A5/ Oh Yeah

     A6/ Do The Boogaloo

     B1/ No! No! No!

     B2/ At The Party

     B3/ It's Boogaloo Time

     B4/ D.M. Boogaloo

     B5/ I'm Gonna Make It Baby

    B6/ Here Comes Pete

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique