• ROCKET TO THE STARS - JOCKO HENDERSON - WAND RECORDS"Rocket To The Stars", album various édité sur Wand Records, sous l’impulsion de Jocko Henderson, de son vrai nom : Douglas Wendell Henderson, homme d'affaires, Disc-jockey de radio américaine, propriétaire de label...etc. né le 8 mars 1918 à Baltimore, décédé le 15 juillet 2000. Jocko présente avec "Rocket To The Stars" des artistes ayant sans doute fait les belles heures de ses Rocketship revue, il y interprète également deux de ses titres. Edité sur le label New-yorkais Wand Records [LP 651] en 1962, voici donc "Rocket To The Stars" ! Pour la biographie complète de Jocko Henderson, voir mon article et son EP Français sur mon blog soul-in-groove ici -> JOCKO 

     

    ROCKET TO THE STARS - JOCKO HENDERSON - WAND RECORDS

    ROCKET TO THE STARS - JOCKO HENDERSON - WAND RECORDS

    A1/ A Little Bit Of Everything - Jocko Henderson 

    A2/ Tonights The Night - The Shirelles

    A3/ All In My Mind - Maxine Brown

    A4/ Daddy's Home - Shep and The Limelites

    A5/ Kansas City - Wilbert Harrison

    A6/ Teardrops - Lee Andrews and The Hearts 

    B1/ Blast Off To Love - Jocko Henderson

    B2/ Funny - Maxine Brown

    B3/ Mama Said - The Shirelles

    B4/ Tears On My Pillow - Little Anthony & The Imperials

    B5/ Long Lonely Nights - Lee Andrews and The Hearts

    B6/ Ready For Your Love - Shep and The Limelites

     

     

     

           


    votre commentaire
  • SLIM HARPO - KNEW THE BLUES - COMPILATION - 1970

    "Slim Harpo Knew The Blues" un bel album compilation de 1970, reprenant bien sur les classiques "Baby Scratch My Back" et "I’m My King Bee", mais également d’excellents titres comme "Dynamite" , "The Music’s Hot" , "Hippy Song" , "Boogie Chillum" pour ne citer qu’eux ! Pour la biographie de Slim Harpo, voir mon article sur son album "King Of The Blues" édité en France, visible en notant Slim Harpo dans la barre de recherche (à gauche). Je poste également un titre non édité a l'époque "Little Sally Walker", qui ne parait qu'en 1995 sur la compilation Shake Your Hips Ace CDCHD 558, puis en 2005 sur Buzzin' The Blues-The Complete Slim Harpo (Bear Familly, Allemagne) compillation 5 CD. Slim Harpo reviendra avec d’autres albums !

     

    SLIM HARPO - KNEW THE BLUES - COMPILATION - 1970

    SLIM HARPO - KNEW THE BLUES - COMPILATION - 1970

    A1/ The Music's Hot

    A2/ You Can't Make It

    A3/ Boogie Chillun

    A4/ Rock Me Baby

    A5/ Baby Please Come Home

    B1/ The Hippy Song

    B2/ Jody Man

    B3/ Dynamite

    B4/ Baby Scratch My Back

    B5/ I'm A King Bee

     

     **BONUS Unrealeased**

     Little Sally Walker

     

     

     

     


    votre commentaire
  • HANK MARR - Sounds From The MARR - Ket......Place

    Rivalisant avec Jimmy Smith, Groove Holmes ou Jack McDuff, Hank Marr était un pianiste et organiste - Hammond B 3 - de Soul Jazz et Hard Bop. Né le 30 janvier 1927 dans le quartier de Flytown à Colombus, Ohio. Il a appris le piano chez son voisin, essayant de repérer les accords qu’il avait entendu à la radio. Lorsque ses parents lui achètent un piano, il commence à jouer avec des amis comme le saxophoniste Roland Kirk, qui a vécu dans la même rue. Après son service militaire, Marr joue du piano professionnellement autour de Tampa durant quelques années avant de retourner étudier à Ohio State University. Parallèlement, il participe à un concert avec le Sammy Hopkins Trio et co-dirige un groupe avec le saxophoniste Rusty Bryant, avec lequel il tourne pendant plusieurs années (de 1958, jusque dans les années 60’s) le groupe inclus Nat Adderly and Julian “Cannonball” Adderly. A ce moment-là l’engouement pour l’orgue Hammond était naissant, notamment avec The Will Bill Davis, venu jouer au Birdland club, qui vente à Hank Marr les vertus du clavier électrique. Sa diffusion généralisé, apprécié par Jimmy Smith a ajouté du carburant sur le feu ! Bryant et Marr ont travaillé pendant un certain temps à Atlantic City, où l’organiste met sur pied son premier trio : Hank Marr, Floyd Smith et Bill Davis, qui se lient d’amitié en faisant du vélo sur leur chemin à travers les clubs de la ville. Le jeune Marr a appris beaucoup de choses de ses idoles.

    HANK MARR - Sounds From The MARR - Ket......Place

    Comme musicien de session, Marr ce fait un nom en jouant avec de nombreux musiciens accomplis. En 1961, Marr signe chez King Records, qui venait juste d’édité "Honky Tonk" le hit de Bill Doggett. King Rec. attendait plus de Doggett que de Smith et leurs nouveaux signataires, et donc ceux-ci accompagnaient plutôt les uns et les autres en contrat chez King, jusqu’à ce que Marr amène son propre son comme signature. Sa carrière démarre vraiment avec "Greasy Spoon", qui lui valut sa renommée. Il enregistre sporadiquement durant les années 1960 et tourne régulièrement dans tout le pays. Plus tard dans la décennie, il devient directeur musical de l’artiste-interprète de télévision George Kirby, et fait une série d’apparitions à la télévision, ce qui augmente ses ventes d’albums et ses concerts. En 1964, Marr dirige un groupe mettant en vedette le chanteur et guitariste James Ulmer, qui par la suite part en tournée Européenne avec lui, de 1966 à 1967. En 1983 Marr commence à enseigner la musique à son université de l’état d’Ohio, il devient professeur agrégé d’études Jazz. Le 12 août 1990, a été décrété journée officielle du "Marvelous" Hank Marr, honneur de la ville de Columbus à un de ses fils préférés. Il a également reçu en héritage un "Legacy Award" de Columbus Music Awards. Dans les années 1990, Marr a une association avec le gourou du Jazz, Jamey Aebersold, qui lui vaut en 1996 l’enregistrement de l’album "Groovin’ It !" sur Double-Time record - label de Aebersold - qui a également publié d’autres albums de Marr, y compris "Hank & Frank" (Hank Marr et Frank Foster) en 1998. Hank Marr décède le 16 Mars 2004 dans sa maison de Columbus, Ohio à l’âge de 77 ans. Je poste aujourd’hui son troisième album sur King Records [K5-12-1025] édité en 1968. Personnellement je retiens surtout "Smothered Soul", "Green A Go Go", "Get On Down" et "Come On Get It" dont une partie de l’intro - qui se répète régulièrement tout au long du morceau - n’est pas sans rappeler celle de "Heartless Lover" de Dick Baker Combo. Hank Marr reviendra avec d’autres albums !

     

    HANK MARR - Sounds From The MARR - Ket......Place

    HANK MARR - Sounds From The MARR - Ket......Place

     A1/ The MARR-Ket Place

     A2/ Soup Spoon

     A3/ Smothered Soul

     A4/ I Remember Acapulco

     A5/ Greens A Go-Go

     B1/ Down In The Bottom

     B2/ My Dream Just Passed

     B3/ Home Fries

     B4/ Come On Get It

     B5/ Get On Down

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Le 'Soulful Groove' d’un obscur petit combo - celui du pianiste Johny Louis, de la côte ouest - travaille ici sur un ensemble qui vise clairement le meilleur des années 60 du Ramsey Lewis Trio. L’enregistrement a une approche très similaire - lignes de piano très rythmiques, très Soulful  - conduit par un bassiste et un batteur qui ne sont certainement pas aussi fluide que Eldee Young et Redd Holt, mais joué avec beaucoup d’enthousiasme ! Reprenant le célèbre "The In Crowd", l'ensemble de l'album est dans la veine Ramsey Lewis, les titres : "Cherry Pie", "Big Talk", "The Lunch Bunch", "Blues For Me", "Lonesome Me", "Rock Me Baby", etc. en témoignent. Edité en 1965 sur Crown Records, label "budget" fondé par les frères Bihari (Modern - RPM et Kent Records). Bien que Johny soit probablement la bonne orthographe de son nom, au moins un exemplaire de l'album a été édité avec pour orthographe "Johnny"! Voici donc cet album.

     

    THE JOHNY LOUIS TRIO

    THE JOHNY LOUIS TRIO

    THE JOHNY LOUIS TRIO

     

    A1/ The In Crowd

    A2/ Rock Me Baby

    A3/ Woke Up This Morning

    A4/ Cherry Pie

    A5/ Big Talk

    B1/ Tequila

    B2/ The Lunch Bunch

    B3/ You Know I Love You

    B4/ Blues For Me

    B5/ Lonesome Me

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires