• JOYEUX NOEL / MERRY CHRISTMAS

    JE VOUS SOUHAITE A TOUTES ET A TOUS UN JOYEUX NOEL !  PASSEZ DE MERVEILLEUSES FÊTES DE FIN D'ANNÉE EN FAMILLE OU ENTRES AMIS !

     

     

    JOYEUX NOEL / MERRY CHRISTMAS

    Jingle Bells

     

     

     

     


    votre commentaire
  • SLIM HARPO - FRENCH ALBUM COMPILATION

    James Isaac Moore (dit Slim Harpo) est né à Lobdell en Louisiane. Aîné d'une famille d'orphelins, il travail comme docker et dans la construction, à la Nouvelle Orléans durant les années 1930 et le début des années 1940. Influencé par le Blues de Jimmy Reed, son style combine une voix traînante avec des passage incisif d’harmonica. il commence à se produire dans les bars de Baton Rouge sous le nom de Harmonica Slim, et accompagne son beau-frère Lightnin' Slim dans ses spectacles. Il démarre sa propre carrière en mars 1957, en collaboration avec le producteur et A&R J. D. "Jay" Miller, à Crowley, Louisiane. A la suggestion de sa femme, il prend le nom de Slim Harpo afin de se différencier d'autres interprètes déjà appeler Harmonica Slim, comme Travis Balylock et Richard Riggins. Il enregistre son premier single pour le légendaire label Excello, basé à Nashville (Tennessee) "I'm A King Bee" couplé à "I Got Love If You Want It", les autres musiciens sur l'enregistrement étaient : Gabriel "Guitar Gable" Perodin (guitare); John "Fats" Perrodin (basse) et Clarence "Jockey" Etienne (batterie). Bien que Harpo joue de la guitare dans ses spectacles, il utilise généralement d'autres guitaristes lors des enregistrements. Le single fut un hit régional, mais n'entre pas dans les charts nationaux. Il enchaîne avec plusieurs singles pour Excello, avant d'avoir son premier hit national dans les charts avec "Rainin' In My Heart" début 1961. Le single atteint le n° 17 dans le Billboard R&B et n° 34 dans les charts pop US, puis s'ensuit l'album du même nom. Plusieurs de ses chansons  ont été co-écrites avec son épouse Lovelle Moore, même si elle n'a jamais été créditée. Harpo ne vivait pas a plein temps de sa musique, il avait sa propre entreprise de camionnage dans les années 1960. Lui est son groupe étaient obligés de faire le plus de tournées possible pour tenir financièrement. En 1964, plusieurs de ses morceaux sont édité en single et albums, en Angleterre, et des groupes comme The Rolling Stones ; The Pretty Things ; The Yardbirds ; The Kinks ; Pink Floyd, seront influencés par sa musique. Il eu son plus grand succès commercial en 1966 avec "Baby Scratch My Back" qui atteint le n° 1 des charts R&B et le n° 16 des charts pop US. Harpo l'a décrit comme "une tentative de Rock & Roll". Comme ses précédents disques, il a été enregistré avec le producteur J. D. Miller et les musiciens régulier d'Excello records, y compris le guitariste Rudy Richard, le bassiste James Johnson et le batteur Jesse Kinchen, à Crowley (Louisiiane). Malgré les désaccords avec Miller et un changement de titulaire de la maison de disques, il enregistre "Tip On In (1&2)" et "Tee-Ni-Nee-Ni-Nu" à Nashville avec le nouveau producteur ; Robert Holmes. Les deux titres entrent dans les charts R&B. Il enregistre ensuite son album "Tip On In" en 1968 à Nashville, avec les musiciens ; Charles Hodges (orgue) ; Mabon "Teenie" Hodges (guitare) ; Leroy Hodges (basse) et Howard Grimes (batterie) qui plus tard deviendront célèbres avec la Rhythm Section du label HI records dans la période Willie Mitchell. Il à également enregistré des versions de "Mohair Sam" de Charlie Rich et "Folsom Prison Blues" de Johnny Cash. Il recrute son beau-frère Lightnin' Slim dans son groupe de tournées en 1968, jusqu'à la fin des années 1960, séduisant principalement un public Rock. En janvier 1970, alors que sa première tournée en Europe était prévue, ainsi que des séances d'enregistrement, il meurt subitement à Baton Rouge, d'une crise cardiaque à l'âge de 46 ans. Il à été enterré au cimetière de Malatto Bend à Port Allen, Louisiane. Voici son unique album édité en France sur Excello records 500 007 "King Of The Blues", pas de date précise d'édition, mais probablement courant des années 1970.

     

    SLIM HARPO - FRENCH ALBUM COMPILATION

    SLIM HARPO - FRENCH ALBUM COMPILATION

     A1/ Baby Scratch My Back

     A2/ Hey Little Lee

     A3/ My Baby She's Got It

     A4/ I've Got To Be With You Tonight

     A5/ Buzz My Baby

     A6/ I'm a King Bee

     B1/ Mohair Sam

    B2/ Shake Your Hips

    B3/ Wonderin' Blues

    B4/ Mailbox Blues

    B5/ Harpo's Blues

    B6/ Tip On In

     

     

     

     


    votre commentaire
  • FRANK FROST

    Frank Frost, de son vrai nom Frank Ottis Frost, est né à Auvergne, Arkansas. Sa première initiation à la musique fut, alors jeune enfant, lorsqu'il apprit à jouer du piano pour accompagner les chœurs à l'église avec sa famille. A l'âge de 15 ans, il déménage à Saint Louis, où il se joint a l’harmoniciste Little Willie Foster, et commence a apprendre l'harmonica et la guitare. Alors avec Foster, il rencontre le batteur Sam Carr, fils du légendaire guitariste de Delta Blues, Robert Nighthawk. Ils devinrent vite amis et décidèrent de former leur propre groupe en 1954, une aventure qui fut de courte durée, endossant tout les deux le rôle d'accompagnateur du grand harmoniciste Sonny Boy Williamson. En 1959, Frost et Carr quittent Williamson et se dirige vers le Mississippi, une fois de plus en vu de former leur propre groupe. Trois ans plus tard, ils rencontre le guitariste Big Jack Johnson, et forment ensemble Frank Frost With The Nighthawks. Le trio attire l'attention du propriétaire de Sun records, Sam Phillips. Ils les amènent à Memphis en 1962 où ils font ensemble leur premier enregistrement avec l'album "Hey Bos Man!" pour son label Phillips International, nouvellement créé.Trois ans plus tard, ils étaient à Nashville, travaillant avec le guitariste de Presley, Scotty Moore, pour d'autres enregistrements sur Jewel records, parmi lesquels ils ont un hit avec le singles "My Back Scratcher", une version de la chanson de Slim Harpo "Baby Scratch My Back". Le groupe se dissous en 1975, mais se réunit à nouveau en 1979 avec un nouveau nom : The Jelly Roll Kings. Sous ce nom, ils sont les premiers artistes à enregistrer pour Earwig records, un label nouvellement fondé par un passionné de Blues, Michael Franks, réalisant l'album "Rockin' The Juke Joint Down" la même année (1979). Le groupe prospère au cours des deux prochaines décennies avec l’excellence de leur moderne Delta Blues. Big Jack Johnson quitte finalement le groupe pour poursuivre une carrière solo, mais Frost et Carr continuent sous le même nom de groupe, avec le guitariste Fred James. Frost à également eu une carrière solo réussie. Il a sorti plusieurs albums sous son propre nom, dont le célèbre "Deep Blues" en 1992. Il est également vu dans une publicité pour le candidat à la présidentielle Bill Clinton, et fait aussi une courte apparition dans le film "Crossroad" . "Jelly Roll Kings" figure également sur la bande originale du documentaire de Blues "Deep Blues". Sur les dernières années, la santé de Frost c'est dégradé. La Sonny Boy Blues Society d'Helena (Arkansas) lui apporte le soutien médical via leur programme d'aide aux Bluesman conçu pour cela, jusqu’à son décès le 12 octobre 1999 d'une crise cardiaque. A son enterrement, le dimanche 17 octobre 1999, au Malaco Théâtre à Helena, une Jam Blues est jouée à sa mémoire. Ici avec son album compilation sur Jewel records LPS 5013 édité en 1973.

     

    FRANK FROST

    FRANK FROST

    A1/ Got My Mojo Working

    A2/ My Back Scratcher

    A3/ Feel Good Babe

    A4/ Things You Do

    A5/ Pocket Full Of Money

    A6/ Ride With Your Daddy Tonight

    B1/ Janie On My Mind

              B2/ Never Leave Me At Home         

    B3/ Didn't Mean No Harm

            B4/ Pretty Baby         

     B5/ Five Long Years

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires